Entendez-vous, dans la campagne ?

Bruno Lestienne, du comité de quartier de L’hommelet, à Roubaix, et membre du réseau Capacitation nous envoie l’interview filmée de Serge Depaquit, vice-président de l’Adels, en avant-première de l’article qu’il proposera prochainement dans la presse nationale sur le thème : les politiques et les médias ont convoqué les « vrais gens », il ne faudrait pas oublier « les vraies questions« . Et parmi elles : Peut-on faire société si on occulte la question de l’incertitude dans laquelle nous sommes plongés ?

Publicités

4 réflexions sur “Entendez-vous, dans la campagne ?

  1. Merci serge, merci l’ADELS, ça sonne juste et c’est très convaincant.

    1/ A propos des banlieues, pour avoir beaucoup travaillé sur les questions d’emplois sur ces sites, je suis totalement convaincue que les banlieues ne sont pas les « lieux de la crise », c’est à dire les endroits où il y a crise, mais les lieux de « l’expression suprême » de la crise. C’est-à-dire que le mot « quartiers sensibles » me convient tout à fait en ce que le mot « sensible » est une qualité et une ressource et non comme il est généralement employé par les politiques et les médias dans son acception négative, comme la négation d’un problème, comme on dit « non-voyant » ou « personne àmobilité réduite »…

    Pour moi, les quartiers qui se sont réévoltés sont comme un tableau de bord sur le véhicule social, ils clignotent en premier quand il y a une panne. La panne grave qui concerne toute la société et qui est pour moi, une crise du « sens », dans sa double acception, à la fois au sens de signification ( à quoi sert-on?) et de « direction ( où va-t-ton?) s’exprime en premier dans les lieux les plus « sensibles », d’une fragilité, d’une acuité particlulière…. Mais ils ne font que partir en tête, pour porter le rejet de toute la population française de ce mensonge des politiques de cantonner les questions centrales à des périphéries… Et c’est là que l’utilisation du mot « banlieue » mis au ban du lieu, est intéressante, parce qu’elle voudrait faire croire que c’est une question périphérique, alors que c’est « au coeur » de la société française.

    2/ Je suis totalement frappée par la pauvreté de la camapgne électorale et son culte de la personnalité. Les médias ne parlent pas des « projets », mais des personnes et même des anecdotes sur ces personnes. Voir l’article que j’ai écrit dans territoires sur le thème « On s’en fout ». J’aimerais justement qu’on ne repète pas bêtement les « petites phrases » dites par les candidats ou les « mots-magiques » comme « démocratie participative », mais qu’on s’interroge comme le fait Serge sur la signification d’un tel concept, qui finalement se garde bien d’attaquer le coeur de la question: la décision. C’est pourquoi, à la suite de la vision de la vidéo, c’est terminé, je ne ne dirai plus que « démocratie délibérative ». ça ne fait pas un pli.

  2. CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE
    DIRIGEANTS INSTITUTIONNELS
    CHERCHEURS TECHNOCRATES….

    Ne lisez pas ce qui va suivre, cet appel n’est pas pour vous !

    Cet appel s’adresse aux citoyens pour qu’ils décident ensemble. Il concerne tous ceux qui souhaitent ne pas voir la place qui leur revient occupée illicitement par d’autres.

    La démocratie – comme son nom l’indique « gouvernement du peuple » – n’appartient pas aux dirigeants, elle est faite par les citoyens.

    La démocratie ne s’approprie pas par quelques-uns, elle se construit avec tous.
    La démocratie ne se pense pas, elle se vit.
    Elle ne s’octroie pas par le sommet, c’est le patrimoine de la base.

    Elle ne se confond pas avec l’opinion, elle délibère et elle décide.

    C’est à nous citoyens, de la pratiquer et ce n’est pas à des dirigeants ou à des candidats-dirigeants de nous indiquer ce qui est bon pour nous, c’est à nous de trouver ce qui nous convient.

  3. Pingback: site

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s