Suspension de la publication de la revue Territoires

Chers Abonnés,

L’Adels, association qui porte la revue Territoires est confrontée à une situation financière très difficile.

Le conseil d’administration de l’Adels a décidé lundi 12 décembre de déclarer auprès du tribunal de grande instance l’association en état de cessation de paiement afin de sauvegarder les intérêts des salariés et de conserver la possibilité de poursuivre l’activité dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire.

Cette suite pour laquelle nous nous mobilisons ne se fera malheureusement pas sans restructuration et diminution d’effectif au sein de l’équipe.

Cela nous amène à suspendre la parution de Territoires pour quelques mois et à travailler à l’élaboration d’une nouvelle formule dont le rythme et le format (majoritairement Web) seront différents.

Nous suspendons également provisoirement les abonnements à Territoires.

Vous avez la possibilité, bien sûr, de demander le remboursement de votre abonnement au « prorata temporis » des numéros vous étant dus. Vous pouvez également, en ne le faisant pas, soutenir l’effort de restructuration que nous entreprenons pour que l’Adels et Territoires ne disparaissent pas.

Nous vous proposerons dans les semaines à venir de participer à la définition de la nouvelle formule que nous allons être amenés à construire.

Dans l’attente de votre collaboration et l’espoir de continuer notre déjà longue aventure avec vous,

Coopérativement,
Pour le Bureau de l’Adels
Pascal Aubert Président, Directeur de la publication
Publicités

7 réflexions sur “Suspension de la publication de la revue Territoires

  1. NON, NON et NON !
    Trop, c’est trop (juste 3 faits quand il y en a pour remplir un agenda de grand format)
    en 2011, je perdais mon outil de travail (atelier sur parole) que j’avais créé en 2002 pour tenter de traverser la Méditerranée et me développer en Tunisie (édition+communication et médiation artistique et culturelle),
    en 2011 L’impossible, journal de Michel Butel peine à sortir
    alors que l’air qu’il épure dans ses textes nous est indispensable (1er numéro enfin anoncé pour le 7 mars)
    et là vous m’annoncer (moi la géographe, la marseillaise, la tunisienne, la mécréante, celle qui pense que seule la mort charnelle, et encore, est une fin) que vous êtes entravés !
    Et si vous imprimiez en Tunisie, et si le journal intégrait une réflexion approfondie sur des sujets du Maghreb (il y a tant à faire et votre expérience est si grande, je pense à Correspondance Municipale dont l’équivalent n’a jamais existé en Tunisie) et si je/nous/l’équipe en crs de constitution, vous procurais à un coût imbattable ce que vous payez au prix fort aujourd’hui ici…

    Je ne me relis pas et souhaite que nous puissions en discuter. Merci de prendre cela au sérieux : je me mettrai en 1 000 morceaux si vous pensez qu’on peut réfléchir ensemble à une solution euro-méditerranéenne.

  2. Aucun (courageux) administrateur ne vous le dira, mais Territoires est définitivement morte, le jour de la liquidation judiciaire (le 31 janvier 2012) de l’Adels, coulée par l’incompétence, l’orgueil et l’aveuglement de quelques personnes.

  3. mais pourquoi ne pas au moins nous envoyer un mail, une info de temps en temps pour nous donner des nouvelles, même si la fin de l’aventure ADELS est avérée, dites-nous le!
    Cordialement
    Jean-Daniel Vernier 26320

    • Je suis d’accord.
      J’ai renouvelé mon abonnement de bonne foi en novembre 2011. Le chèque a été encaissé et depuis aucun signe de vie.
      J’ai envoyé 2 lettres pour demander des explications. Elles me sont purement et simplement revenues.
      Les bras m’en tombent!
      Ce type de pratique est à l’opposé des valeurs et pratiques que je pensais être celles de l’ADELS et de Territoires.
      Quelle tristesse!

      Bien cordialement,

      Jean-Michel Boullier

      • Il se révèle effectivement qu’une partie des administrateurs de l’Adels n’étaient autre que de fiéfés voleurs, menteurs, et tricheurs.

  4. Bon apres cinquante ans de bons services… il y a surement des bébés gontcha qui savent encore lire et ecrire… au bord de la suspension ce site et celui frere d’adels.org peuvent peut etre encore apporter un peu de « lumieres » (meme si pour certains d’entre nous par trop « citoyenniste »)…
    Alors faites signe (ou passants lecteurices) donnez des nouvelles, dites vos souhaits.///
    au moins pour les choses precieuses, la bibli et ses 5000 references, le site…

    Via quels pistes, ici, via la liste benevoles de globenet, son irc… un mail via notre formulaire de contact….
    http://rencontres3.free.fr ….

    en souvenir de la rue nd des champs….

  5. Bonjour je ne sais pas si je serais lue mais il existe un site de financement participatif nommé my major company peut être y a t il encore quelque chose à faire pour la revue territoires? ??? Avec tout mon soutien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s